Archives pour la catégorie Réflexions méthodologiques

Table ronde sur les Humanités Numériques organisée par le Ministère de l’Education Nationale

Table ronde « Dialogue des humanités numériques entre praticiens (enseignement supérieur/enseignement scolaire)

Dans le contexte du développement des Humanités Numériques, le ministère de l’Education Nationale a organisé une table ronde, en parallèle du salon #Eduspot, pour que les universitaires puissent rencontrer les représentants du secondaire sur la question du numérique. A partir de diverses questions préparées à l’avance dans un document Framapad (https://bimestriel.framapad.org/p/Dialogue_des_humanit%C3%A9s_num%C3%A9riques ), les intervenants ont réfléchi sur l’interdisciplinarité, le rôle du numérique dans les savoirs, etc.

Je ne tiens pas dans ce blog à reprendre ce qui a été dit durant la table ronde puisqu’on peut en avoir un aperçu plus détaillé sur le Framapad associé. Par contre, il me semble opportun de profiter de cet événement pour faire le point sur le numérique et l’enseignement, qu’il soit universitaire ou scolaire, ou encore primaire.

Chassons d’abord les évidences : pour qu’il y ait numérique, il faut aussi qu’il y ait un minimum de moyens techniques. Quelle que soit la motivation de l’enseignant, s’il n’a pas à sa disposition des ordinateurs et une connexion internet, l’enseignement et la pratique du numérique ne peut se faire. Donc il faut des moyens. Mais ensuite, il faut une certaine aisance de l’enseignant et une certaine créativité pour proposer une autre approche pédagogique. Et c’est là qu’on peut faire de vraies propositions pour l’intégration du numérique. Cela passe par un changement de mentalités dans la formation des enseignants. En effet, aujourd’hui, l’autonomie des enseignants est minime. On leur apprend à faire des cours mais à partir d’une pédagogie soigneusement pensée et préparée, facilement utilisable grâce aux manuels des enseignants, mais qui ne permet pas une grande marge de manœuvre. Or, difficile de demander à des élèves d’apprendre autrement, de développer une forme de créativité et d’autonomie, si on ne laisse pas les enseignants acquérir et utiliser eux-mêmes ces compétences. S’il est essentiel que les programmes soient communs, pour le bien des élèves, et leur équité, et s’il est important de former les futurs enseignants à la pédagogie, il n’est cependant pas recommandé de les contraindre dans leur pratique d’enseignant, ce que tend à faire la formation qui leur est proposée. L’organisation en séquence avec une démarche très structurée du processus d’apprentissage est très pratique. Mais cela ne veut pas dire que cela fonctionne avec toutes les classes, ni avec tous les enseignants. Or on sait que l’évaluation passe aussi par le respect de ce qui est enseigné dans les ESPE. Continuer la lecture de Table ronde sur les Humanités Numériques organisée par le Ministère de l’Education Nationale 

Quelques mots sur le colloque « Comment penser l’actualité? »

Pendant deux jours, l’Institut historique allemand a accueilli le colloque « Comment penser l’actualité? ». Salué pour son interdisciplinarité, il a permis de confronter la notion à différents contextes, emplois et usages, pour en saisir la « substantifique moëlle », comme le disait Rabelais. Continuer la lecture de Quelques mots sur le colloque « Comment penser l’actualité? » 

Comment et pourquoi construire un protocole en SHS ?

La notion de protocole, en français, mais ses sens sont similaires en anglais ou en allemand, désigne soit l’ensemble des règles et des usages à observer dans des circonstances sociales officielles, soit une instruction précise et détaillée mentionnant toutes les opérations à effectuer dans un certain ordre ainsi que les principes fondamentaux à respecter pour exécuter une opération ou réaliser une expérience. Dans les deux cas, il s’agit de créer une liste de règles et de pratiques visant à clarifier une situation. Le protocole est un document bien utile qui apporte une solution pratique, pas forcément unique ni définitive, à une question spécifique.

Continuer la lecture de Comment et pourquoi construire un protocole en SHS ?